Le nouveau roman de Stephen King, Rattlesnakes, est la suite de Cujo.

On dit qu’il faut laisser les chiens dormir, mais là encore, Stephen King n’a jamais été du genre à suivre les clichés. Le prolifique auteur de films d’horreur s’est arrêté cette semaine au podcast The Losers’ Club de Bloody Disgusting, où il a apparemment laissé échapper quelques détails excitants sur l’une de ses prochaines histoires. A savoir, qu’il vient d’écrire une suite à « Cujo ».

L’histoire, qui est apparemment une novella, a déjà l’un des titres les plus frappants de King depuis des années : « Rattlesnakes ». Bien que le romancier n’ait pas expliqué exactement comment « Rattlesnakes » sera relié à « Cujo », il a décrit en détail une scène de ce qu’il appelle une « longue histoire ». « Elle implique, à un moment donné, des jumeaux âgés de quatre ans seulement qui tombent dans une fosse à serpents à sonnettes », a-t-il expliqué lorsqu’on lui a demandé comment continuer à innover dans le genre de l’horreur.

King tue à nouveau des enfants fictifs de quatre ans

Dee Wallace, Danny Pintauro, Cujo

Warner Bros.

Pour ne pas oublier à quel auteur nous avons affaire et supposer que ces jumeaux en bas âge s’en sortent bien, King révèle que « les serpents les attrapent » dans ce qu’il décrit comme « une scène terrible ». Bien que cela ne ressemble pas immédiatement à un lien avec « Cujo », le roman de 1981 de King, qui raconte l’histoire d’une mère et de son fils traqués par un chien enragé, a brisé des tabous de longue date autour de l’idée que l’amour d’un parent suffit à protéger son enfant. La fin étonnante du livre a vu le pauvre Tad, quatre ans, mourir de déshydratation et de surchauffe après s’être caché dans une voiture avec sa mère, Donna.

« Rattlesnakes » semble tout aussi sombre, même si, comme toutes les histoires de King, elle ne sera probablement pas sombre sans but. L’auteur a souvent permis aux enfants de se retrouver dans des situations périlleuses dans ses œuvres, en partie pour donner une voix aux craintes omniprésentes des parents, et en partie parce que, plus que la plupart des écrivains, il imagine les enfants comme des personnes réelles. Souvent, les enfants sont les héros des histoires de King qui combattent le mal et s’en sortent toujours debout. Il n’est donc que raisonnable que les enfants soient aussi parfois des victimes.

Ce n’est pas la première fois que King écrit une suite à l’un de ses classiques des années après les faits. « Black House » est la suite de « The Talisman », tandis que « Doctor Sleep » poursuit la saga de Danny Torrance 36 ans après que King ait écrit « The Shining ». Si les deux histoires ont une ligne directrice qui va au-delà des thèmes des enfants en danger, je me demande si « Rattlesnakes » abordera l’élément surnaturel en jeu dans « Cujo ». Dans le roman, le chien enragé pourrait en fait être possédé par le tueur en série Frank Dodd. Peut-être que les serpents du titre ont aussi une influence malveillante.

On ne sait pas encore quand « Rattlesnakes » sera disponible, mais le prochain livre de King, « Fairy Tale », sortira sur les étagères le 6 septembre 2022.

Lire plus Guide:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ArabicCzechDanishDutchFinnishFrenchGermanIrishItalianJapaneseKoreanNorwegianPortugueseSpanishSwedishZulu